LACOMBE
Édouard
Chef de la 17e Légion
de 1907 à 1911
colonel

Arme d'origine :
infanterie
Né le 24 mars 1851 à Rodez (12) Édouard Lacombe s'engage comme volontaire pour la durée de la guerre au 80e régiment de ligne le 6 février 1871. Libéré le 13 mars, il est appelé le 24 décembre 1872 au 88e régiment d'infanterie puis est muté en octobre 1873 au 143e. Il intègre l'école spéciale militaire le 31 octobre 1874 et en sort sous-lieutenant en octobre 1876. Muté tout d'abord au 88e régiment d'infanterie, il intègrera la gendarmerie le 5 juillet 1879 et rejoindra la garde républicaine où il sera promu lieutenant en juillet 1891. Capitaine en août 1896, il sera successivement  l'adjoint des commandant des compagnies des Basses Alpes, de l'Aude, de l'Aveyron et du Lot. Chef d'escadron en décembre 1899 il se voit confier le commandement de la compagnie du Gers. Le 24 mars 1905 il est promu lieutenant-colonel et est muté à Perpignan chef de la 16è Légion Bis.
Le 24 avril 1907, il est désigné chef de la 17e légion à Toulouse et sera promu colonel le 24 décembre de la même année.
Instruction du 16 août 1909
Décret d'août 1909 complétant, en ce qui concerne l'exécution du service à bicyclette, l'article 150 du décret du 20 mai 1903 sur l'organisation et le service de la gendarmerie.

Dans le monde
1907 : le Britannique Lord Robert Stephenson Smyth Baden-Powell né le 22 février 1857 à Londres, organise un camp de quinze jours avec une vingtaine de garçons de différentes classes sociales afin "d'apprendre aux jeunes l'art de faire la paix". Il fonde ainsi le scoutisme. Son mouvement compte aujourd'hui plus de 28 millions de scouts dans plus de 216 pays.
1908 : l'impératrice douairière de chine Cixi nomme par décret son neveu Puyi pour lui succéder. Le dernier empereur de Chine monte officiellement sur le trône le 2 décembre à l'âge de trois ans. Son père assure la régence.
1909 : le guerrier et chaman de la tribu des Apaches, Geronimo meurt le 17 février d'une pneumonie à Fort Sill en Oklahoma après avoir été placé sous surveillance militaire à Fort Pickens en Floride.
1910 : la France est admise au tournoi de rugby à XV dans lequel s'opposent les équipes d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande. Il prend alors le nom de "Tournoi des cinq nations".
1911 : le marin et explorateur polaire norvégien Roald Engelbregt Gravning Amundsen chef d'une mission d'exploration en Antartique est le première à atteindre le pôle Sud le 14 décembre.
Royaume
1907 : pour faire face à une criminalité en constante augmentation, Georges Clémenceau créait douze Brigades régionales de police mobile (dites Brigades du Tigre du surnom de Clémenceau) qui sont implantées dans les principales villes de province.
1907 : décès le 16 juillet à Paris du juriste, administrateur et diplomate Eugène-René Poubelle, né à Caen le 15 avril 1831. Son nom restera lié aux conteneurs qu'il imposa pour le ramassage des ordures afin améliorer l'hygiène de la ville de Paris quand il fut préfet de la Seine à partir de 1883.
1908 : Gaston Louis Alfred Leroux, né à Paris le 6 mai 1868 publie son quatrième roman le Mystère de la chambre jaune, chef-d'œuvre d'ingéniosité qui lui vaudra un énorme succès. Il sera suivi par un grand nombre de romans aux titres desquels on peut citer Le Fantôme de l'Opéra en 1910, La Poupée sanglante en 1923 et la série des Chéri-Bibi à partir de 1913.
1909 : Ingénieur de l'École Centrale (promotion 1895), Louis Blériot qui a volé pour la première fois en 1907 dans un avion de sa conception est le premier aviateur à traverser le 25 juillet, la Manche avec son Blériot XI.
1909 : le président de la république Fallière promulgue le 27 novembre, une loi garantissant le travail ou l'emploi des femmes en couches pour une période de huit semaines consécutives.
1910 : l'aviateur Louis Paulhan né à Pézenas (34) remporte la course aérienne organisée par le Daily Mail entre Londres et Manchester le 27-28 avril. Il est le premier homme à voler sur une distance de plus de 100 km en ligne droite.
1907 : la fusion des trois clubs toulousains (le SOET, l'USEV, et le SAT) donne naissance au Stade toulousain. La même année, Ernest Wallon membre de l'association des « Amis du Stade », achète un terrain de sept hectares dans le quartier des Ponts-Jumeaux et y fait construire le premier stade du club.
1908 : le 18 mai Raymond LEYGUE est élu maire de TOULOUSE.
1910 : le 20 octobre est inauguré la ligne de 150 km qui amène de l'usine hydroélectrique d'Orlu à Toulouse l'électricité sous une tension de 55.000 volts.
Droit d'auteur
Licence
Historique du site
Derniers dossiers publiés
Contact
Contactez-nous
Sources
Bibliographie
Archives publiques
Liens externes

Plan du site
La conétablie
La prévôté
Les prévôts de Languedoc
La gendarmerie départementale
La gendarmerie mobile
Chrono-texte
Glossaire
Annexes