LEPINEAU
Étienne Charles
Chef de la 9e Légion
de 1811 à 1815
colonel
Né le 9 août 1769 à Toul (Meurthe) Étienne-Charles  baron de LEPINEAU entre dans le corps des élèves surnuméraires des commissaires des guerres le 24 mai 1785. Il sera nommé élève le 1er mai 1789 par Louis XIV et commissaire le 26 août 1791. Le 1er janvier 1792, il passe dans le Royal Normandie au 18ème régiment de cavalerie. Le 25 janvier 1792 il est promu sous-lieutenant puis lieutenant le 1er prairial An III et prendra rang de capitaine le 5 ventôse An V et sera titulaire le 5 messidor An VII en restant dans le même corps.  Le 3e jour complémentaire de l'An IX (20 septembre 1800) il est promu chef d'escadron et intègre la gendarmerie impériale le 30 mai 1808. Il sera ensuite muté à la gendarmerie d'élite à la garde impériale. Lieutenant-colonel, il commanda la 24e légion de gendarmerie à Arras où il sera promu colonel le 18 septembre 1810. Il sera à l'issue désigné chef de la 9e légion à Toulouse.
Après 44 ans de service actif il sera mis en retraite le 20 mai 1824 et décèdera le 2 septembre 1846.
Ordonnance du 11 juillet 1814
Cette ordonnance réorganise la gendarmerie. Son effectif est réduit à 13358 hommes de tous grades. La place de premier inspecteur général est conservée. Au titre de gendarmerie impériale succède celui de gendarmerie royale.
De mars à août 1815 (les 100 jours) elle redeviendra gendarmerie impériale avant de redevenir gendarmerie royale.

Dans le monde
1811 : le physicien et chimiste italien Lorenzo Amedeo Avogadro, énonce une loi qui portera son nom et qui établit que des volumes égaux de gaz différents, contiennent le même nombre de molécules dans des conditions de température et de pression identiques.
1812 : la Louisiane devient le 30 avril le dix-huitième État de l'Union américaine.
1812 : le 23 juin Napoléon envahit la Russie à la tête de 450 000 hommes. C'est le début de la campagne de Russie. Napoléon s’enfonce en Russie sans parvenir à détruire l’armée russe qui parvient toujours à se replier. Il occupe Moscou puis se retire. 40 000 hommes seulement rentreront en France.
1812: Bataille de Villodrigo -  Le 23 octobre, le général Lafférière à la tête d'une cavalerie forte de 1200 sabres affronte la cavalerie anglaise. Cette troupe est composée d'un escadron de lanciers, d'un détachement du 31è de chasseur et d'une brigade de 600 hommes formée du 15è chasseur et d'une Légion de gendarmerie commandée par le colonel Béteille. On dénombre 250 morts dans les lignes ennemies et 85 sont fait prisonniers. (2ème bataille inscrite sur le drapeau de la gendarmerie).
1812 : le compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski compose une oeuvre en mi bémol majeur qui sera appelée "L’Ouverture solennelle 1812" afin de commémorer la victoire russe dans les guerres napoléoniennes.
1812 : Jacob Grimm, né en 1785 et son frère Wilhelm né en 1786 en saxe, publient «Blanche-Neige ».
1815 : création par le congrès de Vienne du Royaume des Pays-Bas qui était un État composé des actuels territoires des Pays-Bas, de la Belgique, du Luxembourg, ainsi que les colonies néerlandaises, dont la plus importante était les Indes orientales néerlandaises, l'actuelle Indonésie.
Royaume
1812 : Napoléon donne l'ordre le 18 octobre à la Grande Armée son retour en France à la suite de la bataille de Winkowo, remportée par le général Koutouzov. Cet épisode connu sous le nom de "retraite de russie" sera fatal à environ 45000 hommes qui mourront de froid, de privation et de maladie et se terminera par la tragédie de la traversée du fleuve gelé Bérézina.
1813 : décès le 17 décembre du pharmacien, agronome et nutritionniste Antoine Augustin Parmentier (né en 1737). Ses travaux et son opiniâtreté avaient finis par convaincre les membres de la facultés de médecine du bienfait de la pomme de terre et avait triomphé des préjugés des populations en utilisant le stratagème du champs gardé le jour en non la nuit pour permettre le "vol" des dit tubercules.
1814 : abdication le 5 avril de Napoléon Ier à Fontainebleau. Sous la pression des maréchaux, il renonce au trône pour tous les siens le lendemain. Louis XVIII frère de Louis XVI monte sur le trône, c'est la restauration. Le 4 mai, Napoléon arrive à l'île d'Elbe.
1814 : après la défaite de Napoléon Ier, le traité de Paris fixe le 30 mai les frontières de la France. Il prévoit entre autre la restitution par les anglais de l'île de la Réunion. L’autorité des Grimaldi est à nouveau reconnue et son prince est rétabli sur le trône de Monaco.
1814 : une charte du 4 juin rétablit le comte de Provence, Louis Stanislas Xavier sur le trône de France sous le nom de Louis XVIII.
1815 : Napoléon débarque le 1er mars à Golfe-Juan avec 800 hommes. C'est le début des Cent-Jours. Il rallie les troupes envoyées pour l’arrêter et soulève l’enthousiasme des populations et le ralliement des troupes lors de son passage à travers la France.
1812 : M. Savy-Gardeil devient maire de la ville en remplacement de M. de Malaret le 8 janvier.
1814 : après s'être repliée d'Espagne, l'armée impériale de Napoléon Ier sous le commandement du maréchal Soult affronte le 10 avril à Toulouse, les troupes de la coalition anglo-hispano-portugaise sous le commandement du maréchal Wellington.
1815 : Auguste-Laurent, comte de Rémusat né le 28 avril 1762 à Valensole (04), comte de l'Empire est nommé le 12 juillet par Louis XVIII préfet de la Haute-Garonne.
Droit d'auteur
Licence
Historique du site
Derniers dossiers publiés
Contact
Contactez-nous
Sources
Bibliographie
Archives publiques
Liens externes

Plan du site
La conétablie
La prévôté
Les prévôts de Languedoc
La gendarmerie départementale
La gendarmerie mobile
Chrono-texte
Glossaire
Annexes