le bas moyen-âge
Philippe II
Philippe Auguste (1180 - 1223)
Ordonnance
de 1218
Le connétable devient chef des armées et les maréchaux placés sous ses ordres sont chargés de "connaître les crimes et les maléfices qui se produisent dans les armées".
Louis IX
Saint Louis (1226 - 1270)
Arrêt du
1er avril 1263
Un arrêt du Parlement de Paris commençant par Marescallus Francia Dominus Argentonii, confirme la compétence des Connétable et Maréchaux de France ou de leurs lieutenants à la Table de Marbre pour les sentences rendues sur les faits de guerre et le paiement des gens d'armes.
Philippe III
Le Hardi (1270 - 1285)
Arrêt du
1er août 1274
Le connétable devient chef des armées et les maréchaux placés sous ses ordres sont chargés de "connaître les crimes et les maléfices qui se produisent dans les armées".
Jean II
Le Bon (1350 - 1364)
Règlement du
17 avril 1351
Ce règlement pour les gens de guerre fixe dans ses articles de 2 à 10 le droit des connétables et des maréchaux de France. Ce règlement est connu sous le nom de "connétablie".
Ordonnance du
5 avril 1355
Cette ordonnance contient plusieurs règlements. Dans son article 5 et suite à l'assemblée des états du Languedoc, elle ordonne que les connétables et maréchaux de France ne pourront utilisé les "aydes pour fait de guerre" autrement qu'en guerre. L'article 12 leur interdit de faire assigner devant eux les gens de guerre pour des butins pris sur l'ennemi et confirme dans son article 30 que ces derniers sont dispensés de leurs donner une part du butin si ces officiers ne sont pas présent à la bataille. L'article 18 rétablit leurs compétence sur les sergents-d'armes.
Ordonnance de  février 1356 Articles fondamentaux du siège de la Connétablie
Cet acte de 1356 est composé de douze articles fondamentaux. Il fixe les attributions « pour la justice militaire et juridiction royale, civile, de police et criminelle du siège général de la Connétablie et  Maréchaussée de France, à la Table de marbre du Palais de Paris, universelle pour tout le royaume ».

Haut de page
Charles V
Le Sage (1364 - 1380)
Ordonnance de janvier 1373 Par cette ordonnance, le roi permet aux Connétable et Maréchaux de France de nommer des personnels pour passer en revue les gens de guerre. Ils ont en outre l'obligation de faire observer les divers règlements. Ces commis sont appelés "clercs des maréchaux".
Cette ordonnance rapporte le serment que devront faire au roi les connétables et Maréchaux de France.
Édit de 1373 Les prévôts des maréchaux et leurs lieutenants doivent chevaucher le pays et faire résidence en leurs compagnies; d'aller de garnison en garnison pour mieux faire justice, tenir ordre et police aux gens de guerre, et corriger les fautes, oppressions et pilleries que ces dits gens pourraient faire au peuple et ne se trouveront point en cours si les connétables ou maréchaux ne les mandent. Pourront lesdits prévôts commettre en chaque compagnie un homme de bien, lieutenant, pour administrer la justice.
Charles VI
Le Fol  (1380 - 1422)
Mémoire de la
Cour des Comptes de 1380
Énumération par la Cour des Comptes des droits, revenus et émoluments attachés à la charge de Connétable suivant les Lettres-Parentes de Charles VI de novembre 1380.

"Le connestable de France, porte cet estat, a tel droit pour le fait de guerres.

  • Premièrement le connestable pardessus tous autres qui sont en l'Ost, excepté la personne le Roy, se il y soyent Dux, Barons, Comtes, Chevaliers, Escuyers, Sodoyers tant de cheval, comme de pié, de quelque estat qu'ils soyent, et doivent obéir à lui.
  • 2).Item, les Mareschaux de l'Ost sont dessous lui, et ont leur office distinc de recevoir les gens d'armes, Dux, Barons, Comtes, Chevaliers, Escuyers et leurs compagnons, et ne pueent ne ne doibvent chevaucher, ne ordonner bataille, se n'est par le Connestable, ne faire bans ne proclamations en l'Ost, sans l'assentement du Roy ou du Connétable.
  • 3°. Item, le Connestable doit ordonner toutes les batailles, les chevauchées, et toutes les establies.
  • 4°. Item, toutes fois que l'Ost se remue de place en autre, le Connestable prent et livre toutes les places de son droit au Roy et autres de l'Ost selon leurs estat.
  • 5°. Item, le Connestable doit aller en l'Ost devant les batailles, tantôt après le Maistre des Arbalestriers, et doivent estre les Mareschaux en sa bataille.
  • 6°. Item, le Roy, se il est en l'Ost, ne doit chevaucher, ne les austres batailles ne doivent chevaucher sors par l'Ordonnance et le conseil du Connestable.
  • 7°. Item, le Connestable a la cure de envoyer messagers et espies pour le fait de l'Ost par tout ou il voit qu'il appartient a faire, et descouvreurs et autres chevauchies, quant il voit que mestier en est.
  • 8°. Item, le Connestable a de tous ceux qui sont retenus a gages de Roy, une journée pour son droit, dès que ils sont retenus et dès que ils prennent le premier payement, puet le Connestable recevoir son droit, se il li plaist.
  • 9°. Item, de ceux qui ne prennent gages du Roy, mes ont aucun certain salaire ou restitution d'argent, ou d'autre chose, puisque l'en chevauche à banniere déployé, le Connestable doit avoir son droit pour le service dessus dit, sur ceuls qui prennent gaiges, despens, salaires ou restitutions, si comme dessus est dit.
  • 10°. Item, le Connestable prend devers les trésoriers de la guerre ses droitures de tous ceulx qui comptent par devers lui. C'est assavoir une journée autant comptent par jour, quelle somme que se soit.
  • 11°. Item, le Connestable prend une journée de sodoyers de cheval et de pié qui sont devers la retenue du Mestre et du Clerc des Arbalestriers, et en prennent un autre. Et ainsi est-il accoustumé dès toujours du temps passé.
Ista jura Constabularii Franciœ fuerunt extracta de quodam Registro antiquo Cameroe Computorum D. Regis cooperto corio viridi, in quo sunt IIIcXXXVI. folia, virtute Litterarum Regis de mandato in dicto Registro Sutarum fol IXxx.III.& de prœcepto Dominorum, die XXVIII novembre MCCC.IIIIxx michi facto.

Signat. Radulphi


Ordonnance du
16 décembre 1407
Par cette Ordonnance, le roi nomme le Connétable et le Chancelier membre du conseil de régence au gouvernement et administration du royaume pendant la minorité.*
* Cette Ordonnance faisait suite à la décision de Charles V dit le Sage qui fixa par Ordonnance d'août 1374 la majorité des Rois à 14 ans au lieu de 20. Elle fut enregistrée au Parlement de Paris le 21 mai 1375.

Haut de page
Droit d'auteur
Licence
Historique du site
Derniers dossiers publiés
Contact
Contactez-nous
Sources
Bibliographie
Archives publiques
Liens externes
Plan du site
La conétablie
La prévôté
Les prévôts de Languedoc
La gendarmerie départementale
La gendarmerie mobile
Chrono-texte
Glossaire
Annexes